add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
African judo United  :  Une trentaine de pays soutient la candidature de Thiery Siteny

African judo United : Une trentaine de pays soutient la candidature de Thiery Siteny

Dans le cadre de la vulgarisation du plan d’action de Thiery Siteny, Candidat à la présidence de l’African United judo (AJU) une cérémonie de clôture de la campagne s’est tenue à Saint-Louis et a réuni plusieurs pays africains. Les autorités de cette discipline ont été en communion autour d’un objectif : « élire le candidat pour le mandat de 2021- 2024 ».  Il faut noter que les élections se tiennent le 18 Mai prochain. Le Choix du Sénégal n’est pas fortuit. Du moins selon Aboubacar Ngom vice-président de la fédération sénégalaise de judo et des disciplines associées. « Notre candidat, l’actuel président de la fédération malgache de judo a trouvé que le Sénégal est le berceau du judo parce que l’union africaine de judo est née au Sénégal. Nous sommes aujourd’hui avec plus de trente pays africains qui sont venus de tout le continent » dit-il. Il faut noter qu’au début seul l’Afrique de l’ouest était programmé. Seulement la présence du Djibouti, du Cameroun, de la Somalie, de l’Afrique du Sud entre autres pays a été noté.  Leur venue, dit-il a été facilité par les autorités. » Il faut noter qu’en ces temps de Covid, il fallait des invitations officielles, certains devraient même faire leur visa à l’arrivée et le ministère de l’intérieur et le staff ont compris qu’au-delà du sport, le pays est réputé pays de teranga. Le nombre de participation est énorme ». A l’en croire, le meilleur plan possible est présenté avec beaucoup de perspectives. « Le judo est un sport noble reconnu par l’Unesco. Le plan stratégique du candidat est bien accueilli »

Le représentant de Djibouti aussi sur la liste African judo United,  a apprécie à sa juste valeur le plan stratégique. Il s’est inscrit au poste d’éducation et de coaching et affirme essayer faire de son mieux pour hisser le judo africain très haut. Sunseï Alioune  Sarr du Sénégal quant à lui, atteste que « Thiery Siteny est venu faire sa propagande pour la présidence de l’Union africaine de judo. Il est Malgache mais ses origines sont sénégalaises parce que, sa maman est des nôtres   et on le soutient ».    Pour le Président de la fédération Camerounaise de Judo, il faut un changement radical au sein du management du judo africain. « Nous soutenons Thiery.  Il était question dans notre présentation de parler des 32 qualifiés. Il s’agit de 17 hommes et 15 dames.   L’idée étant d’édifier les panélistes sur ce processus fastidieux pour qu’on puisse de manière efficiente comprendre les choses dans le cadre de la qualification de nos athlètes, le management des clubs et des fédérations nationales.  Il est question de remobiliser tout le monde parce que les objectifs sont en train d’être atteints.  Il faut regarder tous dans la même direction »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *