add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Assemblée nationale : Me Malick Sall traite les députés d’ânes

Assemblée nationale : Me Malick Sall traite les députés d’ânes

 Quelqu’un qui s’est aussi fait remarquer, ce vendredi 25 juin, à l’Assemblée nationale, hormis les bagarreurs Amadaou Mbéry Sylla et Ousmane Sonko, c’est bien le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Malick Sall. Venu défendre les deux projets de loi sur les actes terroristes soumis à l’appréciation des députés, il a été invité à prendre la parole par le président Moustapha Niasse pour répondre à l’interpellation des parlementaires. Ainsi, Me Sall déversé sa colère sur ces derniers les traitant d’ânes. «Je ne répondrai pas au coup de pied de l’âne. Mais je ne suis pas un chrétien non plus, je suis un musulman […] c’est un chrétien qui donne la joue gauche après une gifle sur la joue droite » a t-il déclaré.
En effet, c’est lorsque le Rapporteur de la Commission des Lois, Yéya Diallo, lui a demandé de «ne pas répondre au coup de pied de l’âne» qu’ il a tenu ces propos.
Une déclaration qui n’a pas plus aux députés de l’opposition qui l’ont à leur tour traité «d’incompétent».
Le calme est revenu après l’intervention de Moustapha Niasse. Poursuivant, le ministre a présenté ses plates excuses aux «honorables députés ». Me Malick Sall a toutefois rappelé ces derniers à « apprendre à respecter le chef de l’Etat et les membres du gouvernement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *