add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Autoroute à péage : « un grand déséquilibre » entre le montant de la subvention publique et celui du financement privé (experts)

Autoroute à péage : « un grand déséquilibre » entre le montant de la subvention publique et celui du financement privé (experts)

Le collectif citoyen des usagers de l’autoroute à péage (Ccuap) a sollicité les services d’un groupe de recherche composé de sociologues, de géographes environnementalistes, de juristes entre autres pour mener une étude sur l’exploitation de l’autoroute à péage Dakar-Diamniadio-Aibd.
 
Le rapport rendu public ce 12 novembre met à nu les impacts socioéconomiques et environnementaux du projet, lequel ne profite pas suffisamment à l’Etat du Sénégal du point de vue financier. Les experts, dans le document exploité par nos confrères du Soleil, relèvent « un grand déséquilibre entre le montant de la subvention publique et le montant du financement privé » au bénéfice du titulaire de la concession.
 
« Sur un coût d’investissement de 138 milliards de FCfa, la subvention de l’Etat s’élève à 77,6 milliards de FCfa. L’apport d’Eiffage en financement privé n’est que de 61 milliards de FCfa », souligne le journal.
 
Or, le concessionnaire n’a investi que 20,8 milliards de FCfa en fonds propres. Le reste de sa contribution financière étant pris en charge par les partenaires privés, notamment les banques. Il est noté un déséquilibre profond des modalités de partage des recettes. L’Etat du Sénégal ne commence à percevoir des retombées financières qu’à partir de la 15e année de mise en service, indique la même source. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *