add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Barrage Mondial 2022, faut-il s’alarmer ?(Par Bintou Dia)

Barrage Mondial 2022, faut-il s’alarmer ?(Par Bintou Dia)

Depuis que Nampalys Mendy a rejoint la tanière, ce n’est que sur un ou deux matchs, que nous avons été satisfaits de son duo avec Gana Gueye. Et aujourd’hui le problème au niveau du milieu, c’est principalement Gana! Il n’y arrive plus. Il ne libère plus! Et on ne le reconnaît plus! On est une équipe de très haut niveau (côte compo) mais sur le terrain, on n’est pas au même niveau. Coup pieds arrêtés et jeu aérien: 0 efficacité Encore une fois, on est une équipe de haut niveau sur le papier 🙄 mais…..D’abord les coups pieds arrêtés, nous n’avons toujours pas de joueurs désignés, mais ce n’est pas possible. C’est si ça te chante,tu tires ! On ne ressent aucune responsabilité dans les tirs, aucune! Et on manque tellement d’efficacité dans le jeu aérien, tous les ballons nous sont repris par l’adversaire.

De La Défense en passant par le milieu jusqu’à l’attaque, aucun joueur n’a su marquer de son empreinte, gagner efficacement les duels. On a eu combien d’occasions dans les coups pieds arrêtés, un seul n’a pas été gagné et le Sénégal gagnerait à exploiter cela car ça peut faire basculer un match à tout moment!Oublier impérativement la CAN:En conférence de presse pour la publication officielle de la liste des joueurs convoqués pour la double confrontation, le coach disait clairement que gagner la CAN c’est bien mais gagner la CDM c’est mieux.

Pour cela il faut d’abord se qualifier Coach!Dans ce match, il fallait prendre beaucoup de risques. Le premier risque, c’était la compo. Il y’a eu débat sur le choix entre Bouna Sarr et Sabaly, pour moi, la question ne se pose même pas! Sabaly devait être partant. Car oui,BS à fait une CAN correcte mais Sabaly, depuis son retour de blessure, fait de très belles choses avec le Betis Séville contrairement à BS qui n’a pas un temps de jeu conséquent sans parler de ses performances. Gana n’a plus droit à sa titularisation, car Nampalys fait le job et l’efface complètement. Il est temps de titulariser c’est trois: Pape Gueye- Pape Matar Sarr et Nampalys. PMS peut être notre Pedri. Il a le talent et c’est le seul aujourd’hui capable d’organiser le jeu. Pape Gueye est non seulement jeune mais talentueux et fort avec le ballon au pied. Il est percutant et costaud. C’est ce genre de joueurs dont nous avons besoin pour casser le plafond de verre!Deuxième risque c’est le changement Marquer un buta l’extérieur était nécessaire pour espérer ou se relancer. Mais cela il fallait réagir dès l’entame de la seconde période. Bamba Dieng devait faire son entrée depuis le retour des vestiaires.

Les égyptiens n’ouvraient pas le match et ils ont raison de le faire. Comme je l’ai dit tout haut, ils connaissent leurs limites. Contre ça,il fallait intensifier l’attaque avec le jeune marseillais. Il est rapide, aimé courir, et a une force de frappe sans parler de son jeu de tête qu’il tente très souvent. Le football c’est également les risques mais en être conscient et marquer des buts !Bon, rien n’est encore joué, il reste une mi-temps à jouer à domicile. Il faut une forte mobilisation du peuple sénégalais, une forte concentration de la par des joueurs Qu’Allah Soubhanaot’Allah nous donne la victoire au soir du 29.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *