add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Burkina Faso: à Ziniaré, Kaboré explique que le retour de Compaoré doit être «préparé»

Burkina Faso: à Ziniaré, Kaboré explique que le retour de Compaoré doit être «préparé»

Cela fait maintenant deux semaines que la campagne pour les élections présidentielle et législatives ont commencé. Hier jeudi, le président sortant Roch Marc Christian Kaboré, candidat à sa propre succession était à Ziniaré, fief de l’ex-président Blaise Compaoré, à 35 km au nord de la capitale. Face aux questions des populations sur le sort de l’ex-président, le président sortant a rassuré sur le retour de Blaise Compaoré qu devra être préparé compte tenu de son statut d’ancien chef d’État.

Roch Marc Christian Kaboré a d’abord observé une minute de silence en la mémoire des 14 militaires burkinabè tués au cours d’une embuscade mercredi dernier dans la région du Sahel.

C’est en langue nationale mooré que le président candidat s’est adressé aux populations. Dans son message, il a demandé aux populations d’éviter la stigmatisation de certaines communautés pour ne pas mettre en péril la cohésion nationale, avant d’égrener un chapelet de promesses : gratuité de soins pour l’enfant et la mère, développement agricole, lutte contre le terrorisme et surtout la réconciliation nationale et le retour des exilés.

« Tous ceux qui sont à l’extérieur peuvent revenir au pays. Ceux qui n’ont pas de problèmes en justice n’ont rien à craindre. Quant au président Blaise Compaoré qui a gouverné le pays pendant 27 ans, il ne peut revenir comme les autres. Il faut qu’on prépare les choses pour que tout soit clair pour tout le monde avant qu’il ne revienne dans son pays. »

Les populations de la région du plateau central et en particulier celles de Ziniaré ont accueilli avec joie et acclamations ces promesses du candidat.

En se présentant comme un fils de la région, Roch Marc Christian Kaboré a invité les populations à poursuivre la mobilisation pour sa réélection le 22 novembre prochain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *