add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Cameroun : le ministre de la Santé désavoue le gouverneur de la région de l’Ouest

Cameroun : le ministre de la Santé désavoue le gouverneur de la région de l’Ouest

Les nominations de Awa Fonka Augustine au Centre hospitalier régional de Bafoussam ont été annulées le 7 juillet 2021 par le ministre Manaouda Malachie.

Le ministre de la Santé publique désavoue le gouverneur de la région de l’Ouest. Le 22 juin 2021, le patron de cette unité administrative a décidé d’affecter  22 personnels de l’hôpital régional de Bafoussam (l’HRB) santé dont 8 médecins spécialistes,  au Centre hospitalier régional de Bafoussam (CHR).

Une décision  pas au goût du ministre de la Santé publique (Minsanté). Hier 7 juillet, Manaouda Malachie a abrogé l’acte d’affectation du gouverneur et procédé à de nouvelles nominations.  Ainsi, le ministre nomme au CHR  7 spécialistes (dont 3 issus de l’hôpital régional), 6 médecins généralistes, un pharmacien, 3 infirmiers spécialistes tous en provenance de l’HRB, 4 infirmiers (dont 3 de l’HRB), 2 techniciens médico-sanitaires (1 de l’HRB) et un personnel administratif.

Le blog d’informations  l’urgentiste.com indique que les nominations du gouverneur avaient créé un malaise au sein de l’hôpital. « Cette décision a privé l’hôpital régional de certains spécialistes indispensables à son bon fonctionnement. La mutation des uniques pédiatre, urologue, anesthésiste réanimateur, rhumatologue et endocrinologue dont disposait cette Formation sanitaire (Fosa), a par exemple handicapé la qualité des soins. Ce d’autant plus que les services de gynécologie, de chirurgie et de cardiologie qui avaient chacun deux médecins spécialistes ont vu cet effectif diminuer de moitié », écrit le journal.

Le blog de la journaliste Olive Atangana cite un administrateur de santé publique qui déclare que : « le gouverneur n’a pas qualité pour affecter du personnel dans un hôpital de 2e catégorie. C’est une compétence du ministre (…) En son temps, l’ancien ministre André Mama Fouda avait saisi le Minat pour que les gouverneurs et préfets cessent de muter le personnel du Minsanté ».

Bon à savoir,  le Centre hospitalier régional de Bafoussam (CHR), est une formation sanitaire de 2e catégorie nouvellement construite dans le chef-lieu de la région de l’Ouest. Elle est censée être réceptionnée provisoirement le 15 juillet 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *