add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Chirurgie de la cataracte: Un acte de laser peut coûter jusqu’à 500 000 et plus », selon le médecin chef du district sanitaire de Yeumbeul

Chirurgie de la cataracte: Un acte de laser peut coûter jusqu’à 500 000 et plus », selon le médecin chef du district sanitaire de Yeumbeul

Depuis plusieurs années l’Ong humanitaire koweitienne Direct Aid Society en collaboration avec le ministère de la santé et de l’action sociale organise des camps de chirurgie oculaire gratuits en vue de soulager les malades de la cataracte et aussi d’appuyer le système sanitaire au Sénégal.
Pour la 5ème fois, le Centre de Santé de Yeumbeul accueille un camp de chirurgie de la cataracte à l’initiative de Direct Aid à l’intention des populations de la banlieue dakaroise. De quoi se réjouir le médecin du district sanitaire, Dr Pape Samba Diéye: « cela nous va vraiment droit au cœur, car jusqu’à hier nous avons pu opérer 2013 patients de la cataracte et je pense que pour la banlieue de Dakar, c’est un effort considérable dans l’amélioration de la santé oculaire au Sénégal et nous ne manquerons pas de transmettre aux autorités les résultats que nous obtenons avec l’ONG Direct Aid Society dans le cadre de la prise en charge de la cataracte. Car ce que nous recherchons, c’est que les populations puissent recevoir des soins de qualité puisque c’est le laser qui est une méthode trés moderne que l’on utilise ici pour permettre aux malades de retrouver la vue ». A-t-il avant d’ajouter: « d’ailleurs, c’est une technologie moderne très coûteuse puisque un acte laser peut coûter jusqu’à plus de 500 mille Francs CFA et les patients en bénéficient gratuitement.
Et si nous arrivons à en faire plus de 1600 c’est quelque d’extrêmement important pour la population de la banlieue de Dakar ».

A l’avant dernier jour de la campagne, l’objectif de départ de 1500 opérations a été largement dépassé à Yeumbeul compte tenu de la spécificité du centre de santé qui a tout le nécessaire pour abriter un tel camp notamment le cadre sanitaire, l’espace et le bloc opératoire adéquat pour accueillir les malades. Selon le Directeur général de Direct Aid Society, Mohamed Ahmed Sneiba, l’objectif de 15 000 opérations à travers le Sénégal sera atteint d’ici à la fin de l’année avec l’appui de leur partenaire technique de l’équipe de l’œil du monde: « À ce jour nous avons pu réaliser 9000 opérations, nous espérons avec les 3 camps qui nous restent pour septembre, octobre et novembre, atteindre notre objectif de faire 15 000 opérations de cataracte au Sénégal ».

Le centre de santé de Yeumbeul a pu bénéficier d’une unité d’ophtalmologie entièrement financée par l’ONG Direct Aid Society qui permettra d’être plus autonome en terme d’ophtalmologie mais aussi en terme de formation. Le personnel medical de l’unité pourra bénéficier d’une formation avec l’appui du ministère de la santé qui leur permettront eux mêmes d’utiliser ces méthodes modernes.
Tous les patients opérés pourront revenir au centre de santé avec le personnel du Centre de santé et avec l’appui de quelques agents, le suivi pourra être assuré.

Selon toujours le médecin du district de Yeumbeul,
l’accès aux soins n’est pas facile et le fait de faire ces dépistages et ces prises en charge permet de soulager beaucoup de patients parce que le nombre d’unités d’ophtalmologie n’est pas trop important au niveau du Sénégal. C’est une spécialité qui n’est pas très bien vulgarisée et le fait de faire ces camps là nous permet de résorber le gap en terme de prise en charge.

Aly Saleh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *