add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Colombie : chute vertigineuse des exportations de café

Colombie : chute vertigineuse des exportations de café

En proie à une crise sociale, la Colombie a vu ses exportations de café chuter de 52%, a annoncé mercredi 9 juin la Fédération nationale des caféiculteurs (FNC).

La Colombie, premier producteur mondial d’arabica doux, a vu ses exportations de café chuter de 52% du fait des barrages routiers et des manifestations anti-gouvernementales qui se succèdent depuis fin avril, a annoncé mercredi 9 juin la Fédération nationale des caféiculteurs (FNC). « En mai (…) en conséquence des barrages, les exportations de café de Colombie ont chuté de 52%, à 427.000 sacs de 60 kg, contre 894.000 le même mois de 2020 », a indiqué la FNC dans un communiqué. Sur l’année, les exportations ont toutefois augmenté de 7% à plus de 4,9 millions de sacs, contre 4,6 millions au cours des cinq premiers mois de 2020, selon la même source.

Pour la première fois, la FNC n’a pas publié le chiffre mensuel de la production en mai, les barrages routiers ayant empêché le transport des grains et donc le calcul de la récolte totale, a expliqué à l’AFP un porte-parole de la fédération. La variété d’arabica cultivée en Colombie se négociait mercredi à 1,57 dollar la livre à la bourse de New York, en hausse par rapport au cours moyen de 1,10 dollars en 2020.

La Colombie est confrontée depuis le 28 avril à une importante mobilisation sociale contre le gouvernement de droite du président Ivan Duque, qui se traduit par de multiples manifestations, des barrages routiers et de violents affrontements avec les forces de l’ordre. Au moins 61 personnes sont mortes et plus de 2.400 autres ont été blessées, selon les autorités et le Défenseur du peuple, entité publique de protection des droits humains.

>> A lire aussi – Pourquoi le café a bien résisté à la pandémie

La Colombie est le troisième producteur mondial de café, après le Brésil et le Vietnam, et le premier d’arabica doux, variété considérée comme de meilleure qualité. En 2020, les exportations et la production avaient diminué de 8% et 6% respectivement par rapport à 2019. Le café est l’un des principaux produits d’exportation de la 4e économie d’Amérique latine, après le pétrole et l’extraction minière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *