add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Congres des travailleurs de la sonatel: le syndicat a un nouveau secrétaire général

Congres des travailleurs de la sonatel: le syndicat a un nouveau secrétaire général

Le syndicat national des travailleurs de la Sonatel a organisé son huitième congre ce samedi 16 octobre 2021. Mouhamadou Lamine Badji jusque-là, charge des revendications a été élu secrétaire général, il remplace ainsi Babacar Sarr qui a fait deux mandats consécutifs  Investit d’une nouvelle charge, j’ai un défi à relever et il faut agir pour  les relever pour  des salaries de la sonatel mais aussi des populations qui attendent beaucoup de l’institution qui est la Sonatel  et de sa filial Orange. «  Nous devons faire plus que le secrétaire général sortant qui  a fait un bilan élogieux aujourd’hui. Les doléances sont énormes et il faut travailler pour qu’elles soient honorées »  dit-il.

 Babacar Sarr secrétaire général sortant des travailleurs de la Sonatel affirme  avoir  fait plus de  8 ans a la tête de l’intersyndicale des travailleurs de la Sonatel. « J’en était en mon second et dernier mandat. Par billet de vote électronique les militants a la base comme il est de coutume chez nous, ont plébiscite Mouhamadou Lamine Badji avant le congre. Il devient ainsi le secrétaire général à partir de ce huitième congre. C’est donc avec fierté  que je luis transmet le flambeau pour le bien-être des salaries de la sonatel » dit-il. Et d’ajouter, Il faut noter que nous sommes un syndicat autonome financièrement et l’actuel secrétaire a été dans le bureau pendant mes deux mandats en tant que charge des revendications. «  Il n’est pas en terrain inconnu parce que bien imprégné des priorités et des défis qu’il doit relever ».

Tirant son bilan en tant que secrétaire général sortant Babacar Sarr affirme qu’il est dans le confort de pouvoir présenter des acquis en terme salariale. «  Des augmentations de plus de 10% de salaire de base et de plus de 15% pour des indemnités, le près tabaski  aujourd’hui à 200 000 FCFA et est dénommé prime religieuse, la prime scolaire aussi est à 300 000F CFA, plus d’une trentaine de milliards pour les salaries en deux mandats c’est un bilan que je peux au moins tirer » conclut-il.

Yande Diop

Congres des travailleurs de la sonatel : le syndicat a un nouveau secrétaire général

Le syndicat national des travailleurs de la Sonatel a organisé son huitième congre ce samedi 16 octobre 2021. Mouhamadou Lamine Badji jusque-là, charge des revendications a été élu secrétaire général, il remplace ainsi Babacar Sarr qui a fait deux mandats consécutifs  Investit d’une nouvelle charge, j’ai un défi à relever et il faut agir pour  les relever pour  des salaries de la sonatel mais aussi des populations qui attendent beaucoup de l’institution qui est la Sonatel  et de sa filial Orange. «  Nous devons faire plus que le secrétaire général sortant qui  a fait un bilan élogieux aujourd’hui. Les doléances sont énormes et il faut travailler pour qu’elles soient honorées »  dit-il.

 Babacar Sarr secrétaire général sortant des travailleurs de la Sonatel affirme  avoir  fait plus de  8 ans a la tête de l’intersyndicale des travailleurs de la Sonatel. « J’en était en mon second et dernier mandat. Par billet de vote électronique les militants a la base comme il est de coutume chez nous, ont plébiscite Mouhamadou Lamine Badji avant le congre. Il devient ainsi le secrétaire général à partir de ce huitième congre. C’est donc avec fierté  que je luis transmet le flambeau pour le bien-être des salaries de la sonatel » dit-il. Et d’ajouter, Il faut noter que nous sommes un syndicat autonome financièrement et l’actuel secrétaire a été dans le bureau pendant mes deux mandats en tant que charge des revendications. «  Il n’est pas en terrain inconnu parce que bien imprégné des priorités et des défis qu’il doit relever ».

Tirant son bilan en tant que secrétaire général sortant Babacar Sarr affirme qu’il est dans le confort de pouvoir présenter des acquis en terme salariale. «  Des augmentations de plus de 10% de salaire de base et de plus de 15% pour des indemnités, le près tabaski  aujourd’hui à 200 000 FCFA et est dénommé prime religieuse, la prime scolaire aussi est à 300 000F CFA, plus d’une trentaine de milliards pour les salaries en deux mandats c’est un bilan que je peux au moins tirer » conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *