add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Covid-19 : 1 décès, la barre des 41 000 cas positifs dépassée au Sénégal

Covid-19 : 1 décès, la barre des 41 000 cas positifs dépassée au Sénégal

Les cas graves liés au coronavirus se stabilisent. Ce vendredi 21 mai, 7 malades sont encore actuellement pris en charge dans les services de réanimation. Toutefois, la liste des personnes décédées suite à cette maladie s’alourdit. 1 décès a été enregistré, hier jeudi 20 mai dans une des structures hospitalières du pays. Ce qui donne un total de 1129 morts depuis le 2 mars 2020.
 
Le ministère de la Santé et de l’Action sociale qui a donné l’information, à travers le communiqué numéro 446 relatif au point sur la situation de la pandémie de la Covid-19 au Sénégal a aussi soutenu que sur 1438 tests réalisés, 62 nouvelles contaminations sont détectées. Soit un taux de positivité de 4,31%.
 
Les cas tests positifs, détaille-t-on, proviennent de 23 cas contacts suivis par les services du ministère et de 39 cas issus de la transmission communautaire. Ces derniers sont localisés dans les communes ou quartiers à savoir Liberté 6, Pikine, Sacré-Coeur, Guédiawaye, Mermoz, Ouakam, Point-E, Bène Barack, Cité Soprim, Diamniadio, HLM, Liberté 3, Liberté 4, Mbao, Médina, Ngor, Parcelles Assainies, Rufisque, Scat Urbam, Thiaroye Gare, Yoff, Zone A et Zone B, Matam, Pété, Podor, Richard-Toll, Saly et Ziguinchor. 
 
Par ailleurs, 38 patients hospitalisés ont été contrôlés négatifs, donc déclarés guéris. L’état de santé des autres malades hospitalisés est stable.
 
Depuis début de cette pandémie, le Sénégal a répertorié 41023 cas positifs au coronavirus dont 39710 personnes guéries, 1 évacué (finalement décédé en France) et 183 malades à être sous traitement.
De plus, 437792 personnes ont été vaccinées dans le pays.
 
Le ministère de la Santé et de l’Action sociale continue d’exhorter les populations au respect strict des mesures de prévention individuelle et collective. Parmi lesquelles figurent en bonne place, le port obligatoire du masque ajusté pendant qu’on parle ou bien lorsqu’on tousse, la distanciation physique d’au moins un (1) mètre dans les lieux de rassemblements ou publics et le lavage fréquent des mains. Ceci, pour freiner la propagation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *