add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Eric Adams, ex-policier Afro-Américain, bien parti pour devenir maire de New York

Eric Adams, ex-policier Afro-Américain, bien parti pour devenir maire de New York

S’il sort vainqueur de cette primaire, Eric Adams affrontera le candidat républicain en novembre. Mais New York étant un bastion démocrate, le vainqueur de la primaire est quasi-assuré d’emporter la mairie.
 
INTERNATIONAL – L’ex-policier noir Eric Adams semblait mardi 6 avril avoir remporté la primaire démocrate pour la mairie de New York, ce qui le mettrait aux portes de l’hôtel de ville, selon des médias américains mais certains hésitaient à entériner cette victoire vu les résultats serrés et non définitifs fournis par le Bureau des élections de New York.
 
Selon les résultats publiés mardi soir par ce bureau, Eric Adams, 60 ans et actuel président du quartier de Brooklyn, avait recueilli 50,5% des suffrages, soit plus de 403.000 voix d’électeurs enregistrés comme démocrates.
 
Kathryn Garcia, 51 ans, ex-responsable de la mairie pour la propreté, novice en politique mais qui s’est forgée une réputation d’efficacité face aux crises, arrivait juste derrière avec 49,5% des suffrages, et 8426 voix de moins qu’Adams.
 
Le Bureau des Elections de New York, connu pour avoir commis des erreurs par le passé, n’a pas immédiatement précisé combien de bulletins restaient à dépouiller. Il doit publier des résultats définitifs d’ici la mi-juillet.
 
L’agence américaine Associated Press a annoncé la victoire d’Adams, mais Kathryn Garcia n’a pas immédiatement concédé la défaite et plusieurs médias locaux restaient prudents.
 
« Même s’il reste de petites quantités de bulletins à compter, les résultats sont clairs: une coalition historique (…) menée par la classe des New-Yorkais travailleurs nous a menés à la victoire à la primaire démocrate », a assuré Adams dans un communiqué. « Maintenant nous devons nous concentrer sur la victoire en novembre pour tenir la promesse de cette formidable ville envers ceux qui souffrent, qui sont mal lotis, et veulent un avenir sûr, équitable et abordable pour tous les New-Yorkais ».
 
L’élection en novembre
 
New York étant un bastion démocrate, le vainqueur de la primaire est quasi assuré d’emporter la mairie lors de l’élection de novembre qui l’opposera au républicain Curtis Sliwa. Et d’être celui qui devra guider la capitale économique américaine dans la période délicate post-pandémie.
 
Une chose est sûre: la candidate la plus à gauche, Maya Wiley, qui était soutenue par la jeune star du Congrès Alexandria Ocasio-Cortez, a été éliminée.
 
Eric Adams, comme Kathryn Garcia, est plus centriste. Il a axé une grande partie de sa campagne sur la lutte contre la criminalité, rejetant les appels de Maya Wiley à réduire le budget alloué à la police – une demande du mouvement #BlackLivesLatter – mais promettant de la réformer de l’intérieur.
 
La criminalité dans la principale métropole américaine – comme dans de nombreuses villes américaines – est en forte hausse depuis l’été 2020, avec notamment une flambée d’homicides et de fusillades, dénoncée par les républicains comme la conséquence du laxisme des démocrates.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *