add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Mody Guiro pour une suppression des taxes sur l’importation

Mody Guiro pour une suppression des taxes sur l’importation

Le secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (Cnts) plaide pour «une suppression de toutes les taxes sur l’importation des denrées de première nécessité». Ce, pour «soutenir» les ménages qui, selon lui, n’en peuvent plus.
 
«Je pense que l’Etat, malgré les contraintes liées à l’environnement extérieur qu’on vient de citer, notamment la hausse de certains produits, a l’obligation d’assurer des arbitrages. Dans les arbitrages budgétaires, l’Etat l’a fait plusieurs fois, pas une première fois, plutôt que de mettre des taxes qui sont répercutées sur le consommateur qui sont les populations, l’Etat devrait donc supprimer ces taxes-là et essayer de voir d’autres taxes», a plaidé Mody Guiro, qui était l’invité de l’émission ‘’Grand jury’’ de la Rfm de ce dimanche 5 septembre 2021.
 
Il ajoute : «Parce que, vous savez, l’assiette fiscale peut être élargie à d’autre niveau pour essayer de soulager les populations. On ne peut pas dire parce qu’au niveau international les prix ont augmenté, il faut devra nécessairement faire la vérité des prix, comme on l’a l’habitude de le dire. Non !»
 
De l’avis du syndicaliste, les mesures conjoncturelles prises sont bonnes, mais «le plus important, c’est leur répercussion» sur la vie des populations. Et c’est là, dira-t-il, que «revient la responsabilité de l’Etat. Il faudrait que nous puissions réellement palper sur le terrain et par rapport au pouvoir d’achat, que les populations elles-mêmes puissent sentir que ces prix ont baissé. Il ne s’agit pas de renoncer et de permettre encore aux mêmes personnes de (… il a été coupé)», insiste-t-il au micro du ‘’Grand jury’’.
 
Le secrétaire général de la Cnts demande également à l’Etat de veiller à l’application rigoureuse des dernières mesures prises pour freiner l’inflation des prix des denrées de première nécessité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *