add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Guy Marius Sagna, Assane Diouf et Clédor  Sène libres

Guy Marius Sagna, Assane Diouf et Clédor Sène libres

 Le vent de l’apaisement qui a soufflé au Sénégal  suite aux violentes manifestations qui ont mis le Sénégal sans dessus dessous, ventile au palais de justice de Dakar. L’activiste Guy Marius Sagna a bénéficie hier d’une liberté provisoire suite à la demande introduite, lundi dernier par son avocat. Le conseil de l’activiste a trouvé «regrettable ce qui se passe dans ce pays. Un Etat qui se veut démocratique ne doit pas banaliser le droit de marche». Toutefois, Me Moussa Sarr n’a pas craché sur la liberté provisoire. «C’est un sentiment de satisfaction. C’est une excellente nouvelle pour sa famille et ses camarades. Il n’avait commis aucune infraction qui justifiait son arrestation», s’est réjoui la robe noire qui a défendu le coordonnateur de Frapp/France Dégage sur ses multiples interpellations.  Guy Marius Sagna a été arrêté le 20 février dernier.

Le leader du mouvement ‘Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine’ (FRAPP-France Dégage) est accusé d’association de malfaiteurs, d’organisation d’un mouvement insurrectionnel  et de  menaces de troubles à l’ordre public. A l’instar de Guy Marius Sagna, les autres activistes Assane Diouf et Clédor Sène, arrêtés pour le même motif, ont également  humé l’air de la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *