add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
HALWAR BIENTÔT DOTÉ D’UN NOUVEAU PÔLE DE DÉVELOPPEMENT PAR RENNDO

HALWAR BIENTÔT DOTÉ D’UN NOUVEAU PÔLE DE DÉVELOPPEMENT PAR RENNDO

Halwar, le lieu de naissance de Cheikh Oumar Foutiyou Tall va bientôt changer complètement de visage. En effet, l’association Renndo Cheikh Oumar Foutiyou, dans le cadre de son programme national et international de vulgarisation de la vie et l’œuvre de Cheikh Oumar Al Foutiyou Tall, a prévu, la construction de neuf merveilles dans ce lieu symbolique pour l’islam. Les membres de la dite association ont fait face à la presse pour tirer un bilan sur les réalisations et perspectives de l’organisation culturelle et religieuse après 23 années d’existence.

Sous la conduite de son infatigable guide spirituel, Thierno Nourou Cheikh Omar Mountaga Tall, serviteur des différents khalifes qui se sont succédés Renndo œuvre pour la vulgarisation partout dans le monde à travers ses 36 associations et cellules pour faire connaître le legs intarissable de El Hadj Omar Tall, qui fut un homme d’une dimension historique exceptionnelle en Afrique au 19 ème siècle.
Face aux journalistes, Ababacar Seck, le vice-président en charge de la mise en œuvre de la vision de Thierno Nourou Cheikh Omar Mountaga Tall sur les projets d’envergure pour faire jaillir la lumière sur la vie et l’œuvre de cheikhou Omar Al foutiyou Tall, pour les faire connaître, les faire aimer et les faire approprier par les sénégalais, est revenu largement sur la mission que s’est assignée l’Association Rendou qui compte plus de 15 mille membres et plus d’un million de sympathisans à travers le monde: « cette conférence de presse revêt une importance capitale puisque nous allons vous présenter le bilan de Rendou après 23 ans d’existence. C’est d’abord une mission que s’est donnée la famille Omarienne, l’une des familles les plus illustres que le continent africain a eu à accoucher. L’élément le plus important à comprendre pour cette mission, c’est l’Afrique pour son intégration, à besoin d’un dénominateur commun qui dépasse les engagements des confréries qui réunissent l’Afrique autour de l’essentiel et qui parviennent à donner un nouveau sens à la vie des jeunes africains qui ont besoin de repére. Qui connaît El Hadj Omar sait que son nom est lié au succès » a-t-il dit avant d’ajouter: « aujourd’hui après 23 ans d’existence, l’association d’entraide, culturelle, Islamique et de développement, c’est un engagement de la famille omarienne à partir de 1999 à non seulement mettre sur pied un outil de propagation de la pensée, de l’œuvre et de la sagesse omarienne mais au-delà ils sont engagés à faire des conférences et des séries de conférences pour éveiller les consciences » Le 2ème vice-présidentde déclarer: « L’association Renndo a démarré l’exécution de projets phares tels que la construction d’un lieu de culte à Orefondé au Fouta dont les travaux sont confiés aux femmes du Sénégal et de la Diaspora, la réalisation d’un court-métrage sur la vie et l’oeuvre de Cheikh Oumar Foutiyou Tall, la construction des neufs merveilles de Halwar, lieu de naissance de Cheikh Omar comprenant une mosquée, un hôpital, une Université, un centre de conférence, une école coranique moderne, une salle de récéption, une bibliothèque, un temple des lumières et des logements pour les pèlerins ».

Fondée il y’a de cela 23 ans, l’association d’entraide autour de la vie et l’œuvre de Cheikh Oumar Foutiyou, Rendo Cheikhou, Omar, selon son 1er vice-président Pape Alioune Diallo, ce n’est pas une coïncidence la célébration des 23 années d’existence de Renndo et qu’une autre trajectoire est entrain d’être tracée: « 23 ans, c’est le chiffre qu’il faut retenir et faire apparaître dans vos articles, 23 ans c’est la durée de la mission du prophète Mohamed (Psl) et c’est à partir de ces 23 ans que la communication musulmane a commancé à fonctionner depuis plus de 1400 ans. Vous verrez dans le Saint Coran que nous devons rendre grâce à ALLAH d’avoir vécu ces 23 ans là car le terme Al hamdoulilah est apparu 23 fois dans le livre saint ».

Déjà le 29 mars dernier, Thierno Nouro et Renndo avaient invité la Ouma Islamique, toute la famille omarienne, toutes les grandes familles religieuses, les intellectuels et l’Etat du Sénégal pour leur demander d’appuyer cette association qui est un outil de développement et de consolidation du patrimoine culturelle africain d’où l’organisation prochaine d’une conférence à Abidjan en Côte d’Ivoire et à Pointe noire et à Brazzaville au Congo et la création prochaine d’un nouveau pôle de développement au Fouta qui, jadis, était au 18 ème et 19 ème siècle la Mecque du savoir où les jeunes africains se rendaient pour approfondir leurs connaissances et leurs savoirs et pour être émancipés.

Aly saleh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *