add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
“Je ne savais rien des comportements de mon mari”, Anne Sinclair brise le silence dix ans après l’affaire DSK

“Je ne savais rien des comportements de mon mari”, Anne Sinclair brise le silence dix ans après l’affaire DSK

Pour la première fois, dix ans après l’affaire DSK, Anne Sinclair a décidé de livrer son “ressenti” sur les accusations de viol dont son ex-époux a fait l’objet. Dans un entretien accordé au magazine Elle, la femme affirme n’avoir jamais rien su des comportements de l’ancien patron du FMI. “Je sais que c’est très difficile à admettre (…), mais pourtant, c’est vrai.”
 
Un scandale planétaire. En 2011, Dominique Strauss-Kahn, dit DSK, a été accusé d’agression sexuelle sur une femme de chambre. Les poursuites pénales ont été abandonnées le 23 août 2011 en raison de doutes sur la crédibilité de Mme Diallo. Finalement, un accord financier a été passé pour clore l’affaire au civil. Pendant cette tempête judiciaire et médiatique, l’homme a pu compter sur le soutien de son épouse de l’époque, la journaliste Anne Sinclair. Mais le couple a fini par se séparer un an plus tard, en 2012.
 
Dix ans après les faits, dans les colonnes du Elle, la femme se confie pour la première fois sur cette affaire. “Cela tient peut-être à lui, mais peut-être aussi à moi, j’ai reproduit le schéma de dépendance qui me liait à ma mère. (…) J’étais avec lui dans la hantise du désaccord et la crainte de lui déplaire. Alors, était-ce de l’emprise, je ne sais pas, mais en tous les cas, de la soumission et de l’acceptation” raconte-t-elle. 
L’Élysée
L’ancienne journaliste de TF1, qui sortira bientôt ses mémoires, souhaite uniquement partager “son ressenti”. “Je ne me sens pas autorisée à parler d’actes qui ne sont pas de mon fait”, précise-t-elle. Elle veut surtout insister sur deux points très importants selon elle. “D’abord, contrairement à tout ce qu’on a dit, je n’avais pas envie d’aller à l’Élysée, DSK non plus n’avait pas très envie d’ailleurs, c’était un enchaînement de circonstances…” Pour rappel, au moment des faits, Dominique Strauss-Kahn était le grand favori pour l’élection présidentielle française de 2012. 
 
“Je ne savais rien”
Elle ajoute ensuite: “Deuxièmement, je veux que l’on comprenne que je ne savais rien des comportements de mon mari. Je sais que c’est très difficile à admettre, j’avoue que moi-même, si on me racontait cela, je ne le croirais pas, mais pourtant, c’est vrai.” Anne Sinclair précise: “Dominique Strauss-Kahn exerçait un pouvoir de persuasion très fort.” Finalement, la femme a ouvert les yeux après l’affaire du Carlton de Lille, un dossier dans lequel le nom de DSK était de nouveau cité pour des faits de viol en réunion et de proxénétisme. 
 
“On ne laisse pas tomber un homme qui est à terre”, affirme son ex-épouse aux journalistes du magazine français. “Je pense que j’ai compté pour lui, mais j’étais au bout. Nous n’avons jamais eu d’explication de fond.” Aujourd’hui, Anne Sinclair partage sa vie avec l’historien Pierre Nora. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *