add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Le préfet de Diourbel passe à l’acte : 23 animaux errants mis en fourrière

Le préfet de Diourbel passe à l’acte : 23 animaux errants mis en fourrière

Chose promise, chose due. Le préfet de Diourbel est passé à l’acte. Après avoir annoncé la mise en fourrière des animaux en divagation sur le territoire départemental, il a entamé, ce mercredi, une opération au sortir de laquelle 13 chèvres, deux ânes et 8 porcs ont été mis en fourrière. 
 
A en croire le préfet, la divagation des animaux a eu des conséquences sur le cadre de vie « notamment des dégâts qui ont été notés dans certains périmètres maraîchers mais également la fréquentation de ces animaux errants dans les lieux de culte tels que les cimetières et les mosquées ».
 
L’opération a démarré au quartier Cheikh Anta Mbacké et pour un premier bilan, « nous avons mis en fourrière de 13 chèvres, 8 porcs et 2 ânes. L’objectif est de communiquer pour que les populations sachent qu’il y aura toujours des opérations de ce genre avec une application rigoureuse des textes en vigueur », explique Ibrahima Fall. Qui promet que « la cadence sera maintenue jusqu’en fin décembre, date à laquelle nous évaluerons l’impact réel de ces opérations. D’ailleurs, les propriétaires se manifestent pour récupérer leurs bêtes en payant l’amende », confie-t-il. 
 
L’opération, conduite avec l’appui des autorités déconcentrées, est destinée à « éviter des troubles à l’ordre public qui pouvaient avoir des conséquences sur la cohésion sociale de nos citoyens », justifie-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *