add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Les bavards aux placards

Les bavards aux placards

De nombreux bavards occupent les plateaux des radios et télévisons avec comme unique bréviaire: un vocabulaire laudateur très agaçant.
Cette catégorie de « griots » politiques passe tout le clair des émissions à servir des louanges du genre « il est le meilleur, le plus beau » comme si le temps de la campagne électorale n’avait pas épuisé sa prolongation.
C’est non seulement ennuyeux mais aussi répulsif.
Convaincu de la portée historique du dialogue national et en plein consensus national dans la lutte contre la pandémie covid 19, il nous semble inutile de chercher à croquer de l’opposition, en cherchant à servir des supercheries du genre: « si on tenait des élections aujourd’hui, le président battrait tout concurrent ! ».
Arrêtons cette propagande qui nage à contre courant d’une atmosphère apaisée favorable au déroulé des politiques du gouvernement tout entièrement concentré à vouloir satisfaire, avant tout, la demande sociale qui est si volumineuse et si urgente.
Ce n’est pas pour rien que le président Macky Sall a initié le Programme d’Urgence de Développement communautaire -Pudc, la DER jeunes et femmes etc, et inscrit sa ligne d’action en mode fast track.
Nous n’avons pas encore entièrement soldé nos engagements envers les enseignants, les travailleurs de la santé, et les cahiers des revendications des syndicats, malgré les importants décaissements consentis.
Notre ambition pour notre agriculture, c’est l’atteinte de la souveraineté alimentaire qui passe par l’autosuffisance et la sécurité alimentaires.
Nous avons certes fait des productions records, mais loin de nos ambitieux objectifs.
La pandémie est venue plomber la croissance de 6,7%, qui nous autorisait le rêve d’un taux de croissance à 2 chiffres.
Le gouvernement s’est doté d’un programme de résilience économique sociale-PRES et du Programme d’actions accélérées prioritaires- PAP2A. A propos, le président disait: » Notre lendemain est incertain. Il faut rester combatif dans l’esprit, déterminé dans l’action. » fin de citation.
Tout cela pour dire que le contexte de récession économique nous impose de relever les défis si élevés qui appellent de la part des communicants de la mouvance présidentielle, plus de hauteur et de responsabilité pour rallier à la mobilisation nationale, tous les segments sans parti pris de la population.
Papa Mody Sow journaliste consultant
Administrateur général du parti de l’espoir et du progrès-PEP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *