add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Les médecins suspendent leur mot d’ordre

Les médecins suspendent leur mot d’ordre

Le ministère de la santé et de l’action sociale a pris des engagement sur plusieurs points de  revendications des médecins. Ces derniers  qui  avaient annoncé  une grève aujourd’hui ont annulé mais restent  mobilisés en cas  de non-respect

 Le Syndicat autonomes  des médecins chirurgiens  dentistes  du  Sénégal  sursoit  à sa  gréve  de  48 heures  qu’il  devait  marquer  à  partir  d’aujourd’hui. La raison ? Ce samedi 13 mars 2021, le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale en présence de ses collaborateurs a reçu le Bureau Exécutif National du SAMES avec la délégation du COMES et celle de l’Association des Internes et Anciens internes du Sénégal pendant une durée de 3 heures.  Beaucoup  de  points  de  revendications  ont  connu  une  clarification entre  les  deux  parties. En  effet,  selon  le communiqué  pondu  par  le Sames  au  sortir  de  cette rencontre : «   la vaccination des médecins  en spécialisation ( D.E.S) et des étudiants en médecine, le Ministère de la santé et de l’Action Sociale a expliqué que le retard de vaccination de certains  serait dû à un dysfonctionnement de démarrage lié au recensement de ces derniers par les structures d’accueil et qu’il n’y a jamais eu de volonté de laisser les DES en rade. Aujourd’hui la plupart des DES ont été vaccinés et le processus continue » note le texte. Et pour les femmes DES, le SAMES demande aux universitaires d’apporter toutes les adaptations nécessaires pour leur permettre d’associer leur vie sociale et leur formation. Le Décanat qui été saisi par le COMES, doit prendre des mesures pédagogiques dont l’humanisme permettra de concilier la formation et leur vie sociale. Pour la note de service du  directeur des établissements publics de santé  contesté  par  le Sames, il a été reconnu les problèmes dans la forme et dans le fond c’est pourquoi il a été retiré.

 Concernant la sécurité des agents de santé, le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale soutient la campagne de communication du SAMES. Ainsi il signera «la charte pour le respect de l’inviolabilité de l’intégrité physique, morale et matérielle ainsi que la neutralité des agents de santé » élaborée par le SAMES et la publiera sur la page web du Ministère, le SAMES se réserve le droit de diffuser et de faire signer la charte par les autres acteurs. Enfin, concernant l’arrêt des négociations, le Ministère a décidé de saisir le reste du Gouvernement pour un redémarrage dès la semaine du 15 au 21 mars des réunions techniques dont le chronogramme sera transmis au SAMES dans les meilleurs délais.  Suffisant pour que l’entité  suspende  son mot  d’ordre. Toutefois, le SAMES demande aux camarades de rester mobilisés pour assurer le suivi de la mise en œuvre des engagements pris pour une exécution effective.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *