add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Pr Seydi:  »Le Vaccin est bien toléré »

Pr Seydi:  »Le Vaccin est bien toléré »

Si je n’étais pas convaincu de mon discours, je ne serais pas venu me faire vacciner. Ce qui est important dans certaines situations, ce sont les faits scientifiques et ce que l’on constate sur le terrain. Voilà comment le Professeur  Seydi rassure la population réticente à la vaccination.  Selon lui,  le vaccin est bien toléré. Il est efficace contre les formes sévères au plus tard 28 jours après la seconde dose. Il est important que cela soit clarifié.«  Les publications ont montré que c’est efficace contre les formes graves. Dans 100% des cas 28 jours au plus tard après la seconde dose, 79% contre toutes formes confondues selon les données des chercheurs de ce qui ont mis au point ce vaccin » note-t-il en  marge de la  cérémonie de lancement de la campagne de vaccination contre la covid-1ç au Sénégal ce mardi  au ministère de la santé et de l’action sociale.

Mieux insiste lePr Seydi : «  C’est ça les faits et personne n’a pas démonter le contraire. Le vaccin n’a été à l’origine d’aucun effet secondaire grave, là aussi c’est un fait scientifique. Maintenant dans la pratique, et ça c’est essentiel. Chaque pays doit surveiller sa vaccination. Nous devons voir quelle est l’efficacité ici au Sénégal par nos propres moyens et quelle est la tolérance ici au Sénégal par nos propres moyens. Il y a des comités qui sont structurés pour s’occuper de cela. En dehors de la recherche, des résultats scientifiques, le pays doit surveiller par lui-même, constater par lui-même si les résultats obtenus sont conformes par rapport à ce qui a été vu ailleurs ».

 Il précise tout de même que la réduction ne sera pas tout de suite. Il faut qu’on atteigne une proportion importante de personnes vaccinées. Si on vaccine plus de 60-70% on peut avoir ce résultat c’est indiscutable. Tous les pays qui ont utilisé le vaccin en masse ont vu ce résultat. Prenons l’exemple d’Israël, j’aime bien prendre l’exemple d’Israël parce que c’est le pays numéro 1. « Vous verrez que chaque jour ils sont des résultats extraordinaires. Chaque jour ils essaient de communiquer sur l’efficacité sur la tolérance, sur la transmission.  L’autre effet important c’est que si on vaccine en masse, cela va diminuer l’apparition de variant. Parce que quand vous avez des anticorps qui vous protègent, le virus ne peut plus entrer dans la cellule. S’il n’entre pas dans la cellule il ne peut pas se répliquer. S’il ne se réplique pas, il n’y a pas de mutation donc pas de  variant ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *