add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Quatre mois après le conseil présidentiel : les diplômés sans emplois dressent le bilan

Quatre mois après le conseil présidentiel : les diplômés sans emplois dressent le bilan

Quatre mois après le conseil présidentiel sur l’emploi, le Regroupement des Diplômés Sans Emploi du Sénégal dresse le bilan. Il  exige pour des raisons de transparence, la publication de l’état d’avancement des recrutements lancés, tout en fustigeant  la manière troublante dont le recrutement des 5000 enseignants s’est déroulé et les décalages inexpliqués entre les directives fixés par le Président de la République et la matérialisation par ses différents services d’exécution.

 En effet selon un communiqué rendu public le recrutement de 5425 jeunes dans la fonction publique qui a été  annoncé depuis 2018 reste toujours une grande promesse. « Le constat amer est que les recrutements se font en catimini dans la Fonction Publique ou sur des bases clientélistes même si celui des agents de la santé est à saluer » note le document. Il ajoute que l’accès au financement reste encore un calvaire pour les jeunes porteurs de projets et aux entrepreneurs qui ont besoin d’être accompagnés.

Toujours à travers le texte,  le regroupement des jeunes diplômés sans emplois s’interroge sur ce qu’est devenu le tissu industriel et le secteur privé qui sont les locomotives de l’emploi.

Par ailleurs note l’entité,   le programme « XEUYU NDAW GNI »reste  aussi une promesse qui ne satisfait jamais les besoins ponctuels d’une jeunesse désœuvrée s’adonnant à de nouvelles occupations et  favorables à toutes formes de dérives pour survivre. Dans la même dynamique,  le regroupement se félicite de certaines initiatives et actes posés, notamment par la Direction de l’emploi et celle de l’insertion même si la mise en œuvre doit être plus efficient.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *