0 2 minutes 2 ans
El Hadji M. G., gérant d’une agence de voyage sis au Point-E, a été arrêté et placé sous mandat de dépôt dans l’enquête sur un trafic de titres de séjour et de passeports dans l’espace Schengen.

Deux femmes (la Sénégalaise A. B. et la Congolaise nommée E. I. M.), en fuite, sont activement recherchées par les limiers du commissariat du Point-E.

D’après le récit de L’Observateur, l’agence de voyage confectionnait de fausses cartes de séjour et de faux cachets de plusieurs aéroports (Départ-Arrivée) dont l’Aibd pour des candidats à l’émigration.

Tout est parti d’une plainte déposée le 13 novembre dernier par une dame nommée Y. M. qui avait remis 1 250 000 Fcfa à la Congolaise E. I. M., employée de l’agence, dont 50 000 Fcfa pour le test Covid.

Le cerveau du trafic est une dame nommée Nourou basée en Turquie où elle confection les fausses cartes de séjour avant de les envoyer à Dakar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *