add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
[Vidéo] Racisme anti-Asiatique : Rakuten accentue la pression sur le Barça après la vidéo polémique de Griezmann et Dembélé

[Vidéo] Racisme anti-Asiatique : Rakuten accentue la pression sur le Barça après la vidéo polémique de Griezmann et Dembélé

Hiroshi Mikitani, le président-fondateur de Rakuten, sponsor principal du Barça depuis 2017, a publiquement réagi à la vidéo polémique qui fait grand bruit en Espagne et au Japon, montrant Ousmane Dembélé tenir des propos pour le moins discriminants au côté d’un Griezmann hilare.

L’affaire ne cesse de prendre de l’ampleur. A la pointe dans le combat contre l’homophobie et le racisme, Antoine Griezmann a été rattrapé par une vidéo très embarrassante. Pour lui, et surtout son coéquipier Ousmane Dembélé. Une vidéo ancienne, datée de 2019, a fait irruption sur les réseaux sociaux ces derniers jours, dans laquelle on entend les deux joueurs se moquer du physique et de la langue d’employés d’un hôtel au Japon, où ils effectuaient une tournée avec le Barça.

Mikitani : « Nous allons protester »
 
On y entend Dembélé tenir des propos insultants envers des Japonais, déclenchant les rires de Griezmann à ses côtés. La polémique a évidemment suscité un malaise au pays du Soleil-Levant, notamment parce que le sponsor principal du Barça depuis 2017 n’est autre que Rakuten. Après avoir obtenu en coulisses les excuses publiques des deux joueurs incriminés, la marque japonaise s’est positionnée plus franchement par l’intermédiaire de son président et fondateur, Hiroshi Mikitani.
 
« Je suis vraiment désolé, en tant que sponsor du club et organisateur de la tournée, que des joueurs du Barça aient tenu des propos discriminatoires, écrit-il sur les réseaux sociaux. Étant donné que Rakuten a adhéré à la philosophie du Barça et a parrainé le club, de telles déclarations sont inacceptables en toutes circonstances. Nous allons protester officiellement auprès du club et solliciter son avis. »
 
Dembélé et Griezmann ont présenté leurs excuses
 
L’attaquant de l’équipe de France, Ousmane Dembélé, a présenté ses excuses lundi, tout comme Antoine Griezmann. « Je me suis toujours engagé contre toute forme de discrimination, affirme ce dernier, largement visé par les critiques. Depuis quelques jours, certaines personnes veulent me faire passer pour l’homme que je ne suis pas. Je réfute avec fermeté les accusations qui me sont portées et je suis désolé si j’ai pu offenser mes amis japonais. »
 
L’attaquant du Barça, qui avait dénoncé en fin d’année l’agression d’un producteur noir de musique par des policiers à Paris, avait déjà dû présenter des excuses en décembre 2017 après avoir publié sur les réseaux sociaux une photo de lui, grimée en joueur noir des Harlem Globetrotters. Un hommage pour lui mais un geste dénoncé comme un « blackface », qui renvoie à une pratique raciste née à l’époque de la ségrégation aux Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *