add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Yankhoba diattara confond l’hémicycle à un meeting politique….

Yankhoba diattara confond l’hémicycle à un meeting politique….

Le ministre de l’Economie numérique a transformé l’hémicycle en tribune politique pour justifier le ralliement de son mentor à la mouvance présidentielle. Mieux, il estime que ses détracteurs devraient se réjouir de ces retrouvailles avant de les inviter à rejoindre le Président Sall et à soutenir son action. Yankhoba Diattara s’en est aussi pris gratuitement à Ousmane Sonko qu’il accuse, sans le citer, d’être entré en politique en se glorifiant d’avoir été licencié.

Même s’il a eu des mots aimables à l’endroit du nouveau ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, Yankhoba Diattara, le député de Bokk Gis-Gis, Cheikh Abdou Mbacké, n’a pas manqué de railler le poulain du patron de Rewmi. «J’espère que vous allez nous clarifier sur la vision du Président Macky Sall qui, selon votre patron, s’arrêtait à Diamniadio», lui demande-t-il. Une remarque qui aura contraint Yankhoba Diattara à une séance d’explication politique au détriment des véritables préoccupations de son département. Même s’il n’a pas apporté de réponses à cette remarque, il estime cependant que ses anciens camarades de parti devraient se réjouir de ces retrouvailles entre Macky et Idy qui sont tous les deux, dit-il, des fils de Wade. «Si le président Idrissa Seck, après s’être opposé à Macky Sall, décide aujourd’hui de le soutenir, les premiers qui devraient se réjouir de ces retrouvailles, c’est la large famille de Me Wade parce que c’est une fierté pour tous les libéraux de se féliciter que l’actuel chef d’Etat soit un fils de Wade. Poursuivant, il n’a pas manqué de tendre la main à la grande famille libérale dont le patron de Bokk Gis-Gis Pape Diop à rejoindre le Président Macky Sall et à soutenir son action. A l’en croire, on devait plus avoir peur de la posture du Parti socialiste qui, pourtant, est resté loyal dans son compagnonnage avec le Président Sall. A plus forte raison, dit-il, la famille libérale. Si le Ps l’a réussi pourquoi pas la famille libérale.

«J’ai vu des hommes politiques se glorifier d’avoir été licenciés et c’est à ce moment-là qu’ils se sont engagés en politique»

Par ailleurs, Yankhoba Diattara n’a pas manqué de rendre hommage à ses anciens camarades de parti en l’occurrence Abdou Aziz Diop, Abdou Mbow, Aida Mbodj, entre autres. Une occasion pour magnifier leurs parcours politiques, contrairement à certains hommes politiques. Dans sa ligne de mire, Ousmane Sonko, même s’il ne le nomme pas. «J’ai vu des hommes politiques se glorifier d’avoir été licenciés et c’est à ce moment qu’ils ont commencé leurs combats politiques. Nous, par contre, on a commencé notre combat politique au moment où ce n’était pas évident, parce qu’on avait la réussite pédagogique, la réussite académique et même le soutien de l’Etat, mais nous avions décidé de nous battre pour nos mandants.

M.CISSLES ECHOS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.