add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Zidane très agacé par les « questions idiotes » d’un journaliste

Zidane très agacé par les « questions idiotes » d’un journaliste

Béret vissé sur la tête, Zinedine Zidane n’est pas passé inaperçu aux abords du stade Vallecas, un quartier de Madrid, dimanche. L’ancien entraîneur du Real Madrid a été abordé par un journaliste alors qu’il arrivait, en compagnie de son épouse, aux abords de l’enceinte pour assister au barrage d’accession en première division entre le Rayo Vallecano, où joue son fils Luca, et Girone (1-2). Interrogé sur sa lettre ouverte publiée dans As pour expliquer les raisons de son départ du Real, Zidane est d’abord resté de marbre avant de s’agacer des questions de son interlocuteur.

« Tu vas continuer à poser les mêmes questions idiotes? », s’est agacé le Français. « Non, je ne veux poser que des questions sur la lettre ouverte « , a répondu le journaliste. « Oui, c’est ça, a rétorqué Zidane. Vas-tu poser les mêmes questions? Ton travail est honteux », a lâché Zidane.

Zidane s’est isolé avec le journaliste

« Je ne demande rien d’autre, je veux juste… » continua le journaliste avant d’être coupé par Zizou. « Je te connais et tu me connais », le coupa Zidane. « Il nous arrive toujours la même chose. Viens ici, arrête, viens ici, viens me parler, vas-y », a déclaré Zidane en emmenant le journaliste pour discuter avec lui, loin de la caméra, restée à l’écart.

Il s’agissait de la première apparition publique de l’ancien meneur de jeu de l’équipe de France depuis sa longue explication dans As, où il regrettait le manque de soutien de son ancien président Florentino Perez. Cela l’avait guidé dans sa décision de quitter le club un an avant la fin de son contrat. Pour le remplacer, le Real a fait appel à un ancien du club, Carlo Ancelotti. Un temps annoncé du côté de la Juventus, Zidane est actuellement sans club. La Vieille Dame a en effet choisi Massimiliano Allegri pour succéder à Andrea Pirlo.

 
 
 
 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *