0 1 minute 7 mois

La vague d’arrestations dans les rangs de Pastef se poursuit suite aux heurts survenus après l’emprisonnement de Ousmane Sonko.
Sur instruction du Procureur, la Division des Investigations Criminelles (DIC)  vient de mettre la main sur le maire des Parcelles-Assainies.

Aboubacar Djamil Sané, né en 1974 à Ziguinchor, est actuellement dans les locaux de la DIC. Selon une source autorisée de Seneweb, ce membre fondateur du parti Pastef/Les patriotes est suspecté d’être le meneur des actes subversifs perpétrés dans la commune des Parcelles-Assainies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *