add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India

Docteur Abdou Kane Diop Algologue : « comment aider les sportifs et diabétiques a une cicatrisation rapide »

Les sportifs sont souvent victimes de blessures traumatisantes. Il s’agit de blessures graves, de déchirures musculaires entre autres. Aujourd’hui avec l’avance de la médecine, ces jeunes footballeurs ou lutteurs cicatrisent vite. Les diabétiques ont souvent ce problème de cicatrisations du fait des infections dont-ils sont victimes. Aujourd’hui, l’avance de la médecine  a fait que  ces pathologies sont aujourd’hui prises en charge sur des délais très  brève.

Selon le Docteur Abdou Kane Diop, médecin anesthésiste, réanimateur algologue et  directeur de la société Kima Health Partner, il s’agit d’une nouvelle pratique doit-il a  eu l’écho et  a voulu savoir de quoi cela consistait et en quoi cela pouvait être utile à la population. Aussi dit-il, « au bout de trois ans nous nous sommes rendu compte que les résultats étaient vraiment énorme ».Cela, tant au niveau de la prise en charge des arthroses qui constitue un phénomène chez les personnes âgées, mais aussi et surtout chez les sportifs, footballeurs, lutteurs entre autres. «  Avant quand un footballeur se blessait, on attendait trois à quatre mois. Aujourd’hui c’est une question de semaine.  Des footballeurs se blessent beaucoup mais n’ont jamais arrêté parce qu’ayant toujours bénéficié de cette médecine, ils passent donc pour les porte-étendards de cette pratique» note le docteur Diop.

S’agissant de la pratique, elle intervient au niveau des blessures aiguës et   traumatismes, déchirures musculaires et ça va accélérer la cicatrisation surtout chez les diabétiques qui ont ce problème. Le docteur Diop notifie qu’il n’y a pas d’effets secondaires. « On ne fait que vous remettre votre sang ».  A la question de savoir si cette médecine était accessible à tous, il relativise, « chaque santé à un coût mais, il faut surtout faire le poids entre le bénéfice que procure cette pratique et le prix du service ». L’avantage du produit c’est que ce n’est pas un médicament, c’est le sang du malade qui est pris et qui lui est injecté. Il s’agit pour cette pratique de stimuler les organes de  défense.

Yande Diop

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *