add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Hôpital de Ourossogui:  Le médecin réanimateur prend service et s’évapore le lendemain.

Hôpital de Ourossogui: Le médecin réanimateur prend service et s’évapore le lendemain.

Il ne fait surtout pas choper le coronavirus à Matam. Les centres de traitement des épidémies   Matam ne disposent pas de lits chauds encore moins de respirateurs artificiels pour la prise en charge des cas graves. Plus  grand selon  la Rfm, le médecin-réanimateur annoncé à l’hôpital de Ourossogui, est reparti dès le lendemain de sa prise de service.

Faute de respirateurs artificiels, les deux cas graves évacués aux hôpitaux de Ourossogui et de Matam ont été emportés hier par le coronavirus. Portant ainsi le nombre de décès liés à la covid-19, à trois depuis le début de la deuxième vague de la pandémie.

Cette situation a fini par installer la peur chez les populations qui observent les mesures-barrières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *