add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
Cameroun: brièvement enlevé, le cardinal Tumi demande à Paul Biya de «déclarer l’amnistie»

Cameroun: brièvement enlevé, le cardinal Tumi demande à Paul Biya de «déclarer l’amnistie»

Le cardinal Christian Tumi sort de son silence. Après une semaine de repos et d’examens médicaux, le prélat camerounais, âgé de 90 ans, accepte de revenir sur RFI sur le bref enlèvement dont il a fait l’objet les 5 et 6 novembre dernier.

Le cardinal Christian Tumi avait été arrêté puis enlevé sur la route entre Bamenda et Kumbo, alors qu’il circulait en compagnie du Fon (roi traditionnel) des Nso, et de plusieurs accompagnateurs. Il avait été libéré dès le lendemain. Dans cette région du nord-ouest sévissent des milices sépratistes. Le cardinal Tumi est célèbre dans le pays pour ses tentatives de médiation entre les séparatistes anglophones et le gouvernement camerounais. Il témoigne pour RFI :

Le prélat assure avoir été traité avec respect, avoir parlé politique avec ses ravisseurs, et appelle désormais le président Paul Biya à jouer la carte de l’apaisement dans ces zones déchirées par des années de conflit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *