0 2 minutes 1 mois

La Guinée a commencé samedi à se réapprovisionner en essence après l’explosion de son principal dépôt d’hydrocarbures en décembre et les graves perturbations que le sinistre a causées à l’activité économique, a annoncé le gouvernement.

La Guinée a commencé dans la matinée à Conakry à transférer dans des camions citernes les 33 millions de litres d’essence arrivés au port par bateau la veille, a rapporté le gouvernement sur les réseaux sociaux.

« Une étape majeure vient d’être franchie dans le rétablissement de l’approvisionnement en essence », a dit le Premier ministre Bernard Goumou cité par ses services.

Plus tôt dans la semaine, c’est un bateau transportant du gasoil qui avait accosté. Le gouvernement a indiqué vendredi que, grâce à cet arrivage, les cuves avaient été remplies et contenaient à présent plus de 30.000 tonnes de gasoil. Il a expliqué que ce remplissage avait été possible grâce à une remise en état accélérée des infrastructures endommagées.

La Guinée subit une grave pénurie de carburant depuis l’explosion et l’incendie qui ont frappé les réserves dans la nuit du 17 au 18 décembre 2023. Le drame a tué 25 personnes et fait 457 blessés selon un nouveau bilan communiqué mercredi par le gouvernement.

Le gouvernement avait indiqué ce jour-là lever le rationnement sur la vente de gasoil dans les stations, mais maintenir les restrictions sur l’essence.

Le gouvernement n’a pas précisé la provenance des cargaisons de carburant.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *