add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
« J’ai été de gauche toute ma vie mais je suis prêt à voter Le Pen »: le cri du coeur d’un retraité sur RMC

« J’ai été de gauche toute ma vie mais je suis prêt à voter Le Pen »: le cri du coeur d’un retraité sur RMC

Déçu par la gauche, Jacques se dit prêt à voter pour la candidate du Rassemblement nationale plutôt que pour Emmanuel Macron.

Le RN est-il devenu un parti comme un autre? Le débat des "Grandes Gueules" de RMC© AFP Le RN est-il devenu un parti comme un autre? Le débat des « Grandes Gueules » de RMC

Ce n’est pas un choix de cœur, mais un choix par défaut. Jacques, retraité qui habite dans le Var, a confié qu’il était aujourd’hui prêt à voter pour Marine Le Pen lors de la prochaine présidentielle.

Un choix qui lui pèse, lui qui a toujours été de gauche. Mais face à l’état de son parti, il ne voit pas d’autres possibilités.

“J’ai voté pour monsieur Hollande en 2012. En 2017, je voulais voter au premier tour pour Benoît Hamon. Mais il a été lâché en catastrophe par tous les socialistes, c’était honteux. Il me restait donc Mélenchon. La France Insoumise, oui. Quatennens, Ruffin, d’accord. Mais Mélenchon certainement pas. J’ai quand même voté pour lui au premier tour, mais au second, c’était hors de question pour moi de voter pour Macron qui n’est absolument pas un homme de gauche, c’est une fantaisie”, détaille-t-il au micro des Grandes Gueules.

Un programme économique qui fait la différence

Ce sont des chiffres qui ont orienté son choix vers la candidate du RN.

“J’ai entendu que Marine Le Pen est arrivée en tête partout où le taux de pauvreté était au-dessus de la moyenne nationale et Macron partout où le taux de pauvreté était en dessous. Ça a résolu mon problème, je me suis dit que je n’allais pas voter pour un candidat mais je vais voter en solidarité pour les laisser pour compte de la société”, appuie-t-il.

Il estime que son programme économique est notamment plus favorable aux gens de conditions modestes. Un programme que n’est plus capable de proposer la gauche. “Les socialistes sont catastrophiques, je suis extrêmement déçu”, ajoute-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *