add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
L’Afrique du Sud commence à vacciner les policiers

L’Afrique du Sud commence à vacciner les policiers

Le gouvernement sud-africain débute la deuxième phase de son programme de vaccination contre le Covid-19, en vaccinant ses forces de l’ordre.

En uniforme, les policiers défilent dans le centre de vaccination de l’Orlando Stadium de Soweto. Le gouvernement sud-africain entame la deuxième phase de son programme de vaccination contre le Covid-19, permettant aux forces de l’ordre de se faire vacciner.

Le pays connaît une troisième vague d’infection, majoritairement due au variant Delta, à l’origine de plusieurs foyers épidémiques.

Pour Tebogo Rafapa, agent de l’unité de prévention de la criminalité de Diepsloot, se faire vacciner va faire une grande différence. « Nous sommes toujours en contact avec des gens, nous travaillons quotidiennement avec différents types de populations. Donc pour nous, être protégés, c’est un réel avantage. »

« Notre commissariat d’Eldorado Park a fermé à plusieurs reprises en raison de membres testés positifs », explique Natasha Govender, sergente dans ce poste de police. « Nous avons perdu des collègues en cours de route. Nos membres ont été testés positifs et avec cette peur d’aller se faire tester, cette anxiété d’attendre les résultats, ça m’a vraiment traumatisé. »

Plus contagieux, le variant Delta, identifié pour la première fois en Inde, est désormais présent dans plus de 85 pays. L’Afrique du Sud, pays le plus touché du continent africain, a enregistré le triste record de 24 000 cas vendredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *