add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
« Le gouvernement face à la presse » : Un communiqué truffé de fautes et des concepts inappropriés

« Le gouvernement face à la presse » : Un communiqué truffé de fautes et des concepts inappropriés

Il n’y a pas que Ndèye Tické Ndiaye Diop, ex-porte-parole du gouvernement, qui excelle dans les fautes d’orthographe, de grammaire et autres vices de forme.
Dans le communiqué de son successeur, Oumar Guèye, invitant les journalistes à la rencontre « Le gouvernement face à la presse », Walf Quotidien relève des fautes de syntaxe indignes d’un État sérieux.
Le journal se demande même si l’on sait parler français dans ce nouveau gouvernement. Rien que l’entame du document l’illustre parfaitement.
« Dans sa stratégie de communication, le gouvernement du Sénégal compte organiser tous les 15 jours une conférence de presse appelé +le gouvernement face à la presse+ ».
En parlant de « stratégie », le gouvernement (?) crée des mécanismes automatiques de « soupçons ».
Secundo, fait remarquer Walf Quotidien, le groupe de mots « face à la presse » est une expression violente dans une communication.
En effet, le gouvernement n’est pas dans un match mais dans une opération de charme.
Le summum, c’est avec cette grossière faute : « Ampilation : Monsieur le présidence de la République ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *