0 3 minutes 2 semaines

Comme rapporté en exclusivité par Seneweb, le Président Macky Sall prépare une loi d’amnistie générale pour l’apaisement du climat socio-politique. Une nouvelle qui rend sceptique Khalifa Sall. En effet, lors du point de presse tenu à son siège ce lundi 12 février 2024, le candidat à l’élection présidentielle met en garde : « depuis ce matin nous voyons des informations circuler mais, « attention » il ne faut jamais avoir raison trop tôt. Il faut savoir ce qui est derrière cette loi d’amnistie générale », dit-il devant l’opinion nationale et internationale.

« Nous voulons éviter que d’autres personnes vivent, connaissent le bashing que nous avons vécu trois mois durant de juin et septembre », a-t-il- déclaré.
D’ailleurs, « je tiens à préciser que j’ai toujours été pour le dialogue. Mais dans le contexte actuel, il y a un fait beaucoup plus important que nous devons résoudre et c’est le report de la présidentielle. Nous devons d’abord nous battre pour la tenue du scrutin à la date initialement prévue qui est le 25 février 2024 et après nous pourrons parler de dialogue », a lancé Khalifa Ababacar Sall.  
Démenti et mise au point
 Face à la presse pour se prononcer sur la situation qui sévit dans le pays depuis l’annonce du report de la présidentielle, l’ancien maire de Dakar a fait un démenti par rapport à  l’information selon laquelle il aurait pris part à la concertation qui a abouti au report.
« J’ai entendu des hommes dire à la télé que   j’étais au Palais lors de  la  consultation pour le report. Ce qui est totalement faux Je n’ai pas été à la rencontre, je n’ai pas émis  ou pris d’appel à ce sujet. Je répète nous n’avons rien avoir avec le décret pris par Macky Sall », indique-t-il.
Pour l’instant relate le leader de Taxawu Sénégal « nos priorités sont ailleurs et nous  continuons à soutenir toutes les initiatives de riposte. A cette occasion je convie tous les partisans, militants et sympathisants à prendre part à la marche silencieuse de demain mardi 13 février 2024 initiée par Aar Sunu Election », a conclu Khalifa. A. Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *