0 2 minutes 2 semaines

 

Omar Cissé, directeur exécutif de l’Association des commerçants et industriels du Sénégal (Acis) à travers la plateforme Aar Sunu Élection, a expliqué devant la presse que « les commerçants souffrent de ces heurts qu’on note dans notre pays suite à des décisions politiques ».  

C’est pourquoi ils comptent paralyser l’activité commerciale la semaine prochaine.  « Nous allons cesser les activités le lundi et mardi prochains. Les commerçants et opérateurs économiques sont appelés à respecter le mot d’ordre pour que le calendrier républicain soit respecté », dit-il.

« Des commerçants ont été tués ; le plus récent est le meurtre de Modou Guèye, un jeune de Colobane qui se précipitait pour rentrer chez lui quand les manifestations ont démarré. Il a reçu une balle. Des commerçants sont aussi retenus dans les commissariats et en prisons. Nous sommes victimes à 80 % de ces mauvaises décisions politiques », renseigne le directeur exécutif de l’Acis.
Il ajoute  qu’en plus des pertes humaines, il y a aussi des pertes matérielles. « La sécurité fait défaut au niveau des commerces et surtout ceux qui sont du pays », dénonce-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *