0 3 minutes 2 semaines

Le vote des comptes administratifs de la commune de Sandiara a donné lieu à un résultat pour le moins surprenant : 32 conseillers n’ont pas validés. Pour la première fois à Sandiara, la majorité des conseillers n’a pas approuvé le vote des comptes administratifs (32 conseillers ont voté contre et 15 pour).

En effet, la commune de Sandiara compte 56 conseillers municipaux et lors de cette session, qui s’est tenue vendredi dernier, seuls 46 conseillers étaient présents et trois avaient donné une procuration.

La démission du maire Serigne Gueye Diop au sein de BBY en est la principale cause. Une démission que certains conseillers ne lui pardonnennt toujours pas. Ils avaient d’ailleurs invité le maire de démissionner car il avait été nommé au nom de la coalition Benno Bokk Yaakaar.

« Le maire Dr Serigne Gueye Diop a crée son parti politique et s’est même déclaré candidat à l élection présidentielle de février 2024. Il a sillonné le Sénégal pendant 6 mois mais finalement il a été recalé au parrainage car n’ayant pas eu le nombre de parrains requis », explique Nakhla Tine, conseiller municipal dans la commune de Sandiara et président de la commission urbanisme et habitat.

Depuis la démission du maire dans l’APR, la coalition a fait bloc autour du premier adjoint Aliou Gning et du deuxième Malick Gaye.

« Depuis six mois la mairie de Sandiara est en léthargie. Nous nous sommes mobilisé pour lui dire, non. Nous avons rejeté le vote du compte administratif c’est le début du commencement. Nous allons vers le vote du budget de la mairie et il risque encore d’être bloqué. Vous savez tous que le budget au delà du 31 mars ne peut plus être voté. Nous allons le pousser à la démission. S’il ne le fait pas c’est Sandiara qui perd. Tous les projets de Sandiara sont bloqué et nous ne voulons pas voir l’émergence de notre commune en décadence », explique Nakhla Tine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *