0 6 minutes 10 mois

Le Président Macky Sall fera l’objet de curiosité institutionnelle et politique pour une éternité. L’art de l’Etat et de la politique chez le Président Macky Sall, c’est comme les couleurs de l’arc-en-ciel; on observe les 7 couleurs, on les distingue mais on n’isolera aucune d’entre elles pour le nommer.Chez Macky Sall, l’Homme d’Etat et l’Homme Politique sont physiquement identiques mais organiquement distincts. 

L’Homme d’Etat a une âme et l’Homme Politique a un cœur. L’âme de l’Homme d’Etat se nourrit du respect et de l’exaltation des valeurs de la république, tandis que le cœur de l’Homme Politique se nourrit de l’adhésion et la fidélité militante. 

L’Homme d’Etat  » _possède l’ensemble des pouvoirs d’autorité et de contraintes sur les citoyens_ « . Pour incarner et posséder l’âme de la République, l’Homme d’Etat a besoin de trois qualités. Pour paraphraser Platon, on retrouve dans l’âme de l’individu les trois qualités suivantes : tempérance, courage et sagesse. 

Le Président Macky Sall réunit brillamment ces trois qualités. Sa déclaration historique du 3 juillet 2023 en est une parfaite illustration. Relisons le texte composé de 2763 mots, dont les 2006 sont consacrés à la situation sécuritaire du pays et 757 mots relatifs à l’élection présidentielle du 25 février 2024. C’était bien une adresse du « garant du fonctionnement régulier des institutions, de l’indépendance nationale et de l’intégrité du territoire » et non celle du chef de parti ou d’une partie de la population. La patrie avant le parti. Qui peut faire mieux?

Le seul fait d’avoir dirigé un département ministèriel ou avoir séjourné dans les différentes sphères de l’Etat ne fait pas de l’individu un Homme d’Etat. Sinon tous les bois morts des ruisseaux et fleuves seraient des crocodiles. La seule exception à cette règle c’est le séjour en milieu politique, lieu infesté de crocodiles et où l’exercice de la fonction ne nécessite aucun apprentissage. 

L’Homme Politique est celui qui se consacre à la politique au titre de son activité principale. L’Homme Politique possède un parti et le militant constitue son cœur. C’est pourquoi il négocie les pouvoirs et les décisions  politiques. On attend de lui qu’il fasse des compromis; ce qui exige une confiance partagée. A cet effet, il peut être amené à exercer son autorité en douceur, ce qui est nullement un signe de faiblesse, ni d’ambiguïté ou de la porosité à toutes formes de pressions ou d’influences. Enfin, l’Homme Politique  est prédisposé à subir des privations et des peines pour le bien commun. L’Homme Politique est au service de son peuple, il ne se sert pas de son peuple. 

Le Président Macky Sall, Mame Mindiss Sall, le génie protecteur de l’Etat du Sénégal est aussi un génie politique, l’inégalable bâtisseur du Sénégal émergeant. Il est resté toujours cohérent à sa pensée, c’est-à-dire que _« le développement, quelle que soit la vision qui le porte, doit déboucher sur un progrès social senti par la population._ » (Paris, le 6 juillet 2006).

Le Président Macky Sall n’a pas besoin de CARTE BLANCHE. Ceux qui se sont livrés à un plaidoyer enthousiaste de la ‘Carte blanche’ ont fait le pari d’être choisi ou leur camp. Ils donnent ‘Carte blanche’ au Président Macky SALL alors qu’ils ont déjà un avenir tracé à découvrir au-dessous de la carte donnée.  Ils ne jouent pas carte sur table et vont se battre. Ils risquent de déchanter pour créer après une confluence de courants de pensées divergents.

Le Président Macky Sall n’a pas besoin de la signature de CHARTE D’HONNEUR pour lui témoigner de la loyauté. La loyauté ne doit pas se réduire à des déclarations d’intention ou à la signature d’une charte d’honneur. Elle doit se traduire dans les actes. Elle interdit les doubles discours, la docilité et la ruse oratoire. 

La loyauté c’est aussi être fidèle aux  valeurs de Travail- Solidarité-Dignité’.  J’ai juste rappelé la devise du parti à tout potentiel candidat qui l’ignorait. Le Président Macky Sall a besoin de la force militante des sympathisants et des fidèles amis pour l’accompagner, le conforter, et l’encourager à gérer la suite d’ici le 2 avril 2024.

Le Président Macky Sall a besoin du soutien du parti et de la coalition.  Nous avons encore besoin du Président Macky Sall et nous ne devons pas le laisser seul pendant cette période. Les acteurs politiques se cachent les yeux ou derrière leurs ambitions égoïstes mais ils doivent se rappeler que la préservation de l’état de droit et de la sécurité de nation sont des préalables à la tenue d’élection en 2024. Le tout sécuritaire est préalable!

Macky Sall, Homme d’Etat est Homme politique. Avec courtoisie et fermeté, il dirigera l’Etat à bons ports, pas moins que ses prédécesseurs. Pour notre parti APR et la coalition BBY, il souhaite aussi nous conduire à la victoire. Sommes-nous prêts?

Rappelons-nous bien que l’Homme d’Etat sans l’Homme Politique n’est pas sans utilité, mais l’Homme Politique  (surtout dans l’opposition) sans l’Homme d’Etat n’est d’aucune utilité.

 *Dr Ousmane CISSE APR Kébémer*

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *