add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
« Les revenus qui vont être générés par le projet pétrolier et gazier ne représentent que 3% du PIB » (Sophie Gladima)

« Les revenus qui vont être générés par le projet pétrolier et gazier ne représentent que 3% du PIB » (Sophie Gladima)

Les propos sont du ministre du Pétrole et des énergies, Sophie Gladima. Lors d’un comité régional de développement (CRD) sur le projet pétrolier et gazier Yakaar-téranga au large de Cayar, elle a répondu aux inquiétudes des pêcheurs qui l’ont interpellée sur les impacts de la future exploitation du pétrole sur leurs activités.
 
« L’exploitation pétrolière se passe en haute mer et en plus ce qu’on a eu à constater pour les pays qui ont eu à exploiter le pétrole, généralement le démantèlement se fait avec rigueur. Généralement, ont jette de la ferraille en mer pour que ça soit des zones de reproduction des poissons et après nous aurons une zone plus poisseuse qu’avant » rassure madame le ministre.
 
Sophie Gladima de préciser que les ressources pétrolières et gazières vont injecter seulement 3% sur l’économie sénégalaise.
 
« Les revenus qui vont être générés par le projet pétrolier et gazier ne représentent que 3% du PIB, ce n’est pas très important. La où nous devons nous focaliser, ce sont les retombées indirectes que peut avoir l’exploitation de ces hydrocarbures », informe Sophie Gladima.
 
Lors du CRD, le directeur de Petrosen E/P (exploitation et production) précise qu’au niveau de ces 2 gisements qui sont au large de Cayar, 800 milliards de m3 de gaz sont attendus », selon Joseph Médou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.